Navigation – Plan du site

 « Les experts face à leurs responsabilités »

Mardi 15 mai 2007

La demande d’expertise tend à se multiplier, en témoignent les cas récents de risques et de crises à caractère collectif qui font la une de nos media. Quelles sont les raisons de cette sollicitation croissante des chercheurs et des grands établissements scientifiques ? Dans un tel contexte, il apparaît fondamental de s’interroger sur l’origine des demandes, leur nature, sur les conditions de réalisation des expertises et les structures dans lesquelles elles s’effectuent. Le dossier de ce numéro se penche sur l’émergence de nouvelles procédures d’expertise et de concertation, l’importance prise par les problèmes de responsabilité, preuve éclatante de la nécessité du bon usage du questionnement et de l’utilité d’une pédagogie du doute !! Rien n’est laissé au hasard ? Des chercheurs nous livrent leur témoignage…

La table ronde est organisée à l’occasion de la parution du n°16 de La revue pour l’histoire du CNRS dont le dossier est consacré à l’expertise scientifique.

Sous la présidence de séance de Claude Gilbert, les intervenants présenteront leur point de vue à partir d’expertises dans différents domaines :

La toxicologie : Jean-François Narbonne, professeur de toxicologie, université de Bordeaux

L’épidémiologie et les risques sanitaires : Marcel Goldberg, professeur de santé publique, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Les risques sismiques : Fabrice Cotton, professeur de géophysique, université Joseph Fourier - Grenoble I et Institut universitaire de France

L’histoire des risques naturels : Anne-Marie Granet-Abisset, professeur d’histoire contemporaine, université Pierre Mendès France - Grenoble II

Le droit : Christine Noiville, directrice de recherche au CNRS, CRDST, Paris

Inscription et renseignements1 :
Caroline Guérin
Tél : +33 (0)1 55 07 83 14
Mél : caroline.guerin@cnrs-dir.fr

Notes

1 de 14h à 17h, amphithéâtre de la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes (MSH-Alpes). 1221 avenue Centrale, Domaine universitaire 38000 Grenoble. Tramway : arrêt Bibliothèques universitaires.
Haut de page