Navigation – Plan du site
Dossier : Entre mémoire et oubli

Introduction

Texte intégral

Image1« Il faut bonne mémoire après qu’on a menti ». Pierre Corneille, Le menteur (1643). Principale faculté de l’esprit humain, la mémoire a toujours été au centre des problématiques scientifiques. Des observations expérimentales aux modèles les plus complexes, la mémoire s’imagine comme un instrument à conserver et à restituer des informations. Évolutive, elle est le témoin de l’évolution des espèces. Individuelle, morphologique et synaptique, elle signe la modification biologique du nombre de neurones, de leur forme et des multiples connexions synaptiques. Culturelle, elle exprime un ensemble d’artefacts produits par une culture, humaine ou animale. Comment les souvenirs s’impriment-ils dans le cerveau ? Quels mécanismes président à leur construction, leur stockage et leur rappel ? Comment appréhende-t-on et soigne-t-on les dysfonctionnements mnésiques ? Ce dossier invite à un voyage initiatique, sémantique et culturel au cœur de notre mémoire et de ses pathologies…

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Introduction », La revue pour l’histoire du CNRS [En ligne], 21 | 2008, mis en ligne le 03 juillet 2008, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://histoire-cnrs.revues.org/7013

Haut de page

Droits d’auteur

Comité pour l’histoire du CNRS

Haut de page